À propos du corps

Le corps se produit dans les collectivités à travers le Nouveau-Brunswick et participe à des événements à l’échelle nationale et même internationale avec d’autres groupes de la GRC. Le corps est formé de musiciens de tout âge et de milieux différents qui présentent et partagent leurs talents musicaux au profit des collectivités qu’ils servent.

La musique celtique rassemble jeunes et moins jeunes, et ceci permet de rapprocher la communauté de son service de police national. Le corps se produit en public chaque année dans des douzaines d’événements et d’activités au niveau local, régional et national.

Au fil de l’histoire…

Histoire du Corps de cornemuseurs et de tambours de la GRC au Nouveau-Brunswick (Division J)

Le Corps de cornemuseurs et de tambours de la GRC, Division J, est établi à Moncton au Nouveau-Brunswick. Le corps a été formé en 1998 et agit en tant qu’ambassadeur musical de bonne volonté pour le compte de la Gendarmerie royale du Canada.

Le corps est l’un des sept corps de cornemuseurs volontaires de la « GRC » situés dans diverses communautés à travers le pays : Halifax (Nouvelle-Écosse), Moncton (Nouveau-Brunswick), Montréal (Québec), Ottawa (Ontario), Regina (Saskatoon), Edmonton (Alberta) et Vancouver (Colombie-Britannique). Ces corps comptent plus de 250 musiciens qui font partie d’un programme national commun.

Des musiciens volontaires de tous les milieux appartenant à des groupes d’âges variés composent le Corps de cornemuseurs et de tambours de la Division J du Nouveau-Brunswick.

Le corps en détail 

1998 – Formation du Corps de cornemuseurs et de tambours du Service régional de Codiac de la GRC. Le corps a été inclus au sein de la GRC au moment de la régionalisation des forces policières desservant les trois municipalités de Moncton, Dieppe et Riverview au Nouveau-Brunswick.

À ce moment, les membres du Corps de cornemuseurs et de tambours du service de police de Moncton sont passés au corps du Service régional de Codiac de la GRC, sous la direction du cornemuseur-major Malcolm A. MacAulay et du tambour-major Sam Ermen.

Un nouveau tartan – le Corps de cornemuseurs et de tambours s’est produit à Fredericton au Nouveau-Brunswick, lors de la visite de son altesse la princesse royale Anne. Au cours de cette visite, le tartan de la GRC a été présenté.

Le 125e anniversaire de la GRC a été célébré dans l’ensemble du pays en 1998. À cette occasion, le Tattoo royal international de la Nouvelle-Écosse a participé aux festivités en mettant en vedette la GRC et le nouveau Corps de cornemuseurs et de tambours de la gendarmerie. Au cours de cette célébration, trois membres du Corps de cornemuseurs et de tambours du Service régional de Codiac de la GRC ont eu l’honneur de se produire et de porter le nouveau tartan de la GRC.

Aujourd’hui – Le corps est maintenant désigné sous le nom de Corps de cornemuseurs et de tambours de la GRC au Nouveau-Brunswick ou de la Division J de la GRC. Sous la direction du cornemuseur-major Craig Wight, le corps participe à plus d’une trentaine d’événements par année, notamment en soutien d’activités communautaires et de diverses causes régionales.

Au cours des dernières années, le corps s’est entre autres produit dans le cadre du Tattoo royal international de la Nouvelle-Écosse, du Festival international de musiques militaires de Québec et du Défilé de la Saint-Patrick de New York. Au niveau régional, le corps a participé au Festival des bécasseaux de Dorchester, au Relais pour la vie de Shediac, aux célébrations de la fête du Canada de Saint Andrews, à la Commémoration des agents de la paix du Nouveau-Brunswick à Fredericton, à la Commémoration des policiers et agents de la paix canadiens d’Ottawa et à la cérémonie du jour du Souvenir du 11 novembre au Colisée de Moncton.

Corps de cornemuses et tambours de la GRC

Les commentaires sont fermés